jeudi 28 janvier 2010

Test titre

Test texte

Bla bla bla bla

jeudi 24 septembre 2009

Essai Pu

Alors que l'année touche à sa fin, alors que l'on peaufine son 'top albums 2007', revenons quelques instants sur un des disques de l'an passé. Un album auto-produit (en tout cas à l'époque puisqu'il a depuis trouvé un petit label indé) absolument divin, l'oeuvre d'un jeune français touche à tout et au son mélodique très sur.

Pourquoi revenir là-dessus me direz-vous? Premièrement parce que l'artiste mérite franchement le détour, deuxièmement parce qu'à part sur certains webzine ce disque est honteusement passé inapercu, troisièmement parce que cet album là revient régulièrement sur ma platine et enfin, dernièrement parce qu'il vient de se remettre au travail pour donner une suite à son 'Carbone' de 2006.

"Il", c'est Pumuckl (aka Stéphane Lherault), orléannais de son état. Un mec bluffant, tout simplement. Auteur de (déjà) quelques bonnes sorties au début des années 2000, il a donc donné suite l'an passé à son 'Sommeil Léger Ep' qui nous avait emoustillé les écoutilles. Et quelle suite!

Au programme, 5 titres presque entrelacés. Les quelques errements que l’on pouvait trouver sur son précédent disque (une production qui n’osait parfois pas assez et qui freinait des quatre fers là où il aurait fallu lâcher les chevaux), sont balayés, emportés par un son cristallin, lumineux qui donne une classe et une beauté renversante à l’ensemble. Tout scintille et brille d’une évidence et d’une clarté rare.

Les ambiances sont planantes, avec ce je-ne-sais-quoi de Sigur Ros. Mais Pumuckl conserve ce brin de folie qui lui sied si bien, comme sur Buprénorphine (voir plus bas), qui amoncelle scratchs et petites touches électros sous couvert de chœurs avant de lâcher la cavalerie avec quelques accords de guitares tendues à souhait.

En fin d’album, il donne même naissance au petit frère du titre Sommeil Léger, qui ouvrait l’Ep du même nom (et que j'avais mis en écoute dans la partie 'Track of The Day' avec Une Vie = Une Seconde (voir plus bas bis)). Un morceau qui devrait/aurait du faire un tube si l’industrie du disque ne marchait pas sur la tête. Pumuckl y chante en français, toujours avec ce même brin de voix à la Dominique A, le tout mené par une mélodie répétitive du meilleur effet.

Un an plus tard, le constat reste le même: 'Carbone' est un album ravissant, planant. Divin même. Ce type là a de l’or dans les pognes. Et même si ses disque ont une durée plutôt réduite à chaque fois (à peine une demi-heure ici), ils ne sont rien d’autres qu’un éternel émerveillement à chaque nouvelle écoute. Un jour, Pumuckl connaîtra le succès. Un jour, les gens se rendront compte de son talent. Vous ne pourrez pas dire que vous n’aurez pas été prévenu.

Son:
Site Officiel
Myspace (deux titres de 'Carbone', deux titres de 'Sommeil Léger Ep')
Le dernier titre en date

Pour acheter le disque, cliques ici l'ami(e)

Et histoire de faire les choses dans le bon ordre, deux titres en écoute, Buprénorphine et Une Vie = Une Seconde, malheureusement plus en ligne.

lundi 29 décembre 2008

Foals - Antidotes

Année: 2008
Label: Transgressive
Myspace
Site officiel


Sorte de mix entre The Rapture, Battles et les !!!, les Foals sortent un premier album absolument irrésistible, qui fait lever la tête et donne envie de bouger beaucoup plus. Les titres s'enchainent, la basse sautille, la rythmique est implacable: Ça sonne ça sonne ça sonne. Et ça envoie sévère. Ces anglais sont des dj à gratte.

En priorité:
- Cassius
- Heavy Water
- Two Steps, Twice

mardi 16 décembre 2008

Tobacco - Fucked Up Friends

Année: 2008
Label: Anticon
Myspace









Un peu de lo-fi, beaucoup de synthés, du sample, des sons analogiques comme s'il en pleuvait, un background hip-hop mais une ambition pop, un délire psyché, un Aesop Rock qui vient poser - alors que ce 'Fucked Up Friends' est essentiellement instrumental, un album sacrément euphorisant, des clips qui démoulent. Bref, dans la galexie hip-hop, Anticon reprend du poil de la bête avec ce Tobacco. Et sacrément même.

En priorité:
- Backwoods Altar
- Street Trash
- Dirt (feat. Aesop Rock)

lundi 15 décembre 2008

Micah Blue Smaldone - The Red River

Année: 2008
Label: Immune
Myspace
Site officiel









Découverte de la semaine bonjour: Micah Blue Smaldone. Un songwriter américain de 30 ans, membre du groupe punk The Pinkerton Thugs, qui sort là son quatrième album, 'The Red River'. Un disque qui rappelle beaucoup Songs:Ohia (et son leader Jason Molina) ou Bonnie 'Prince' Billy. Et un album qui navigue entre country-blues et folk music. Le charme opère rapidement. Le résultat est délicat et splendide.

En priorité:
- The Guest
- Pale Light
- The Red River

lundi 8 décembre 2008

Dr. Dog - Fate

Année: 2008
Label: Park the Van
Myspace
Site officiel







Dr. Dog est le genre de groupe injustement placé dans la catégorie "Division2 de la pop". Alors qu'il mérite clairement de jouer au moins l'UEFA. Ce groupe de Philadelphie avait atteint mes oreilles l'an passé avec leur très beau et Beatles-ien 'We All Belong'. Cette année, Dr. Dog est de retour et propose son cinquième album, 'Fate'. Une nouvelle fois, c'est une belle surprise. Ce n'est pas le groupe qui recueillera beaucoup de suffrages dans quelques jours, et pourtant, ils savent écrire de bien belles chansons pop aux touches de psychés et aux pointes de blues, assez intemporelles, qui prennent dans le passé comme dans le présent, avec pour parrain les Fab Four et David Bowie. Vraiment un bel album, à la splendide pochette.

En priorité:
- 100 Years
- The Ark
- The Beach

dimanche 7 décembre 2008

Gravenhurst - Nightwatchman's Blues 7"

Année: 2008
Label: Warp
Myspace
Site officiel








Gravenhurst (groupe mené par Nick Talbot, ancien folkeux passé depuis au rock) a depuis quelques années sembler vouloir sonder l'âme de l'auditeur avec une musique crépusculaire. Il y parvient une fois de plus avec ce 'Nightwatchman's Blues 7"'. Une musique vaporeuse, délicate mais habitée. On n'ira pas danser la guigue à l'écoute du titre éponyme, mais il y aura toutefois possibilité de partir dans des hauteurs de noirceur insoupçonnées.

En priorité:
- Nightwatchman's Blues
- Farewell Farewell

samedi 6 décembre 2008

The Young Republic - 12 Tales From Winter City

Année: 2008
Label: End of The Road
Myspace
Site officiel








De la pop fine et précieuse, voilà ce que proposent les Young Republic sur leur premier album. '12 Tales From Winter City' rappelle toute la clique écossaise de pop-folk de ces quinze dernières années. Rien de bien transcendant hormis quelques titres prometteurs. Mais leur propension à prendre des débuts de mélodies ici et là est assez génante au final.

En priorité:
- Girl From The Northern States
- Excuses to See You
- She's Not Waiting Here This Time

Madrugada - st

Année: 2008
Label: Malabar
Myspace
Site officiel







Sixième album – le cinquième studio – des Norvégiens de Madrugada qui fait suite au décès du guitariste Robert Burås, mort en juillet 2007 à 31 ans. Le résultat est jouissif. Un disque rock, assez bluesy, avec toujours cette voix à la Nick Cave-a-like. D'ailleurs cet album éponyme rappelle énormément 'Abattoir Blues/The Lyre of Orpheus' de l'Australien et son opposition rock/pop, noir/blanc, ying/yang. Le pied est grand à l'écoute de ce sixième disque.

En priorité:
- The Hour of The Wolf
- Honey Bee
- New Woman, New Man

The Helio Sequence - Keep Your Eyes Ahead

Année: 2008
Label: Sub Pop
Myspace
Site officiel








Ils viennent de Portland, ils se sont formés en 1999 et 'Keep Your Eyes Ahead' est leur cinquième album. Un disque de pop plein de shoegazing qui va d'Interpol à Puressence en passant par le Springsteen des années 70. Très bel album.

En priorité:
- Broken Afternoon
- Keep Your Eyes Ahead
- Shed Your Love

MGMT - Oracular Spectacular

Année: 2008
Label: Columbia
Myspace
Site officiel








LE groupe "hype" de 2008. MGMT. Et un an après les premières écoutes, ce groupe et cet album me plaît toujours autant. Un disque foutraque, de la pop psyché comme il faut, avec des synthés de partout, de la reverb comme s’il en pleuvait, une production aux oignons, des références dans tous les sens - mais largement digérées, et un côté kitsch des plus savoureux. Et un titre, un très très grand morceau, Time To Pretend, qui, a une autre époque, serait devenu un tube générationnel.

En priorité:
- Time to Pretend
- Weekend Wars
- Pieces of What

vendredi 5 décembre 2008

American Music Club - The Golden Age

Année: 2008
Label: Merge
Myspace
Site officiel








Le nom du groupe de Mark Eitzel est plutôt bien trouvé lorsque l'on pose ses oreilles sur leur nouvel album, 'The Golden Age'. Un disque en forme de quête des grands espaces, avec folk et americana classieuse au programme. Trop long pour être honnête certes (dur de toujours aller au bout), mais un joli disque.

En priorité:
- All My Love
- The Sleeping Beauty
- Who You Are